Maître diffuseur

Le lecteur Flash est requis pour voir l'animation.

Recherche   

Skip Navigation LinksAccueil > Consulter les ressources > Consultation

Corporation de développement des arts et de la culture de la Ville de La Tuque

OFF411


Détails

Brève description

Le Complexe culturel a déployé plusieurs projets afin de développer de nouveaux publics, de fidéliser la clientèle et d’augmenter l’assistance aux spectacles au cours de la dernière année. 

Contexte

Diffuseur pluridisciplinaire, la CDAC offre plus de 500 activités/année dont une programmation audacieuse et diversifiée. Doté d’une salle multifonctionnelle de 528 bancs rétractables à l’italienne, le Complexe culturel Félix-Leclerc propose aux producteurs et à sa clientèle d'innombrables possibilités. La polyvalence des salles et des équipements en fait un lieu dynamique et rassembleur.

Description détaillée

Plusieurs initiatives ont été réalisées telles que : la tenue de concerts d’après-midi pour les aînées, un festival jeunesse réalisé par et pour les jeunes, une magazine en ligne d’entrevues avec les artistes de la programmation diffusé en trois éditions, l’offre de deux  spectacles gratuits pour les élèves du secondaire (un spectacle de contes, légendes et musique et une pièce de théâtre en anglais), le renouvellement du concept des soirées cabaret émergence avec la tenue d’un 5 à 7 d’avant-spectacle avec offre d’un menu de type bistro et de plusieurs rabais sur alcool, l’offre de billets étudiants au coût de 10$ pour chaque spectacle, la tenue d’une toute première soirée-bénéfice, le développement d’un partenariat avec la Chambre de commerce afin d’augmenter les abonnements corporatifs, le développement d’un nouveau concept pour le lancement de la programmation avec la présence de plusieurs artistes en performance, en entrevue et en vidéo et avec la diffusion en direct de la soirée sur le web et à la télé, la création d’un tout nouveau site internet pour remplacer l’ancien et le développement d’une version mobile, le développement de nouveaux partenariats, l’adoption d’une stratégie de présence accrue dans les médias et sur les réseaux sociaux, l’accroissement de la représentation auprès de différents organismes et de la participation à divers comités et CA, le développement d’un partenariat avec la microbrasserie La Pécheresse pour la présentation de spectacles hors-les-murs, et enfin, le développement d’une programmation ‘ateliers culturels pour les enfants, les adolescents et les adultes afin d’éveiller l’intérêt pour les arts et la culture.

Leçons retenues

Ces initiatives ont participé à la hausse significative de l’achalandage aux spectacles professionnels qui a été observées lors de la dernière programmation. Cette hausse s’est reflétée aussi au niveau des revenus de spectacles, après dépenses  est passé de – 2000$ à + 19 000$) Nous avons aussi observé une hausse significative du nombre d’étudiants (+35%) et corporatif (+35%). Au nouveau du développement de nouveaux publics, les initiatives ont porté fruit. Les ateliers culturels ont permis à une soixantaine d’enfants, d’adolescents et d’adultes d’être initiés aux arts et à la culture ou de se perfectionner. Près de 500 persiennes, dont 200 jeunes ont participé au Festival Jeunesse, organisé par un groupe d’une dizaine de jeunes. Le concert ainé a fait salle comble avec près de 300 personnes, dont plusieurs personnes en fauteuil roulant et à mobilité réduite qui ont pu être accueillis et avoir accès au spectacle grâce au transport aller-retour offert gracieusement. Le magazine Diffus’Art a rejoint près de 3000 lecteurs grâce aux trois éditions publiés. Les spectacles pour le secondaire ont permis à la totalité des 500 é lèves de nouveau secondaire de la ville d’assister à des spectacles de qualité professionnelle et de participer à des rencontres d’échange avec les artistes, en plus d’amener la réalisation d’activités pédagogiques de préparation et de renforcement dans les classes. Le nouveau concept des soirées cabaret a permis de renouveler la clientèle, en plus d’apporter d’avantage de revenus. La soirée bénéfice a accueilli autour de 200 personnes et a permis d’amasser 10 000$ en plus d’offrir une occasion de faire découvrir des artistes émergents. Le partenariat avec la Chambre de Commerce a permis d’augmenter la visibilité, la notoriété et l’attrait de la CDAC pour une clientèle corporative, etc. En bref, toutes les initiatives ont eu des retombées positives, à des degrés différents. Le développement de public fait réellement partie des priorités de la CDAC et les nombreuses actions déployées en ce sens en témoignent bien.

Ressource affichée par

Bouchard Manuel / RIDEAU
514 598-8024 #233
mbouchard@rideau-inc.qc.ca

Ce projet est rendu possible grâce à Patrimoine canadien et au Secrétaire aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec

Une réalisation signée Classe Affaires

RIDEAU CAPACOA FCCF