Maître diffuseur

Le lecteur Flash est requis pour voir l'animation.

Recherche   

Skip Navigation LinksAccueil > Consulter les ressources > Consultation

S'cuze mon iPod, mais ce soir j'écoute de la musique live !

OFF278


Détails

Brève description

Le projet vise à faciliter l’autonomie des adolescents du second cycle du secondaire dans leur décision d’assister à des spectacles de musique, hors des murs de l’école. Il est construit sur la double prémisse que les ados entre 14 et 17 ans cherchent à s’identifier à des modèles. Le projet capitalise sur la présence de leaders à l’école et repose sur un effet d’entraînement de la participation.

Contexte

Le centre de gravité de cette démarche est l’identification des adolescents aux leaders dont les actions les rejoignent dans leur recherche identitaire. C’est peut-être là un gage de fidélisation de la fréquentation des spectacles, au-delà du projet. Le projet s’articule sur ce paradoxe au sein duquel les ados cherchent à construire leur identité tout en étant fortement acceptés par leurs pairs.

Situation initiale et résultats anticipés

Le projet prévoit documenter la participation des élèves, au-delà de la phase initiale, afin de mesurer la fidélisation à la fréquentation des spectacles. Il prévoit également doter la communauté à l’école d’outils pour se tenir au courant de l’activité de la scène musicale, notamment par des campagnes de promotions ciblées, d’encouragements à rapporter dans le journal étudiant les performances des artistes et les échanges spontanés sur les intentions d’assister à des spectacles (via l’application mobile qui pourra être pérennisée). Le maillage du projet au curriculum en musique déjà existant est crucial. Ainsi, le projet s’insère dans une démarche actuelle plutôt que de s’imposer sans lien avec la dynamique qui existe.

Description détaillée

La première retombée est en lien direct avec l’objectif de stimuler la fréquentation des lieux de diffusion par les élèves du secondaire. Dans Papineau, le seul lieu de diffusion avec une programmation régulière est le P’tit Café de l’Auberge, peu fréquenté par les ados. Cette problématique n’est pas propre à ce lieu, mais il est étonnant que situé dans une auberge de jeunesse, et diffusant des spectacles qui peuvent intéresser les ados, il ne soit pas plus fréquenté. Le P’tit Café est déjà adulé dans la communauté artistique. C’est un lieu intime où le contact avec le public est fort. Les conditions techniques sont mieux que dans bien des petits lieux de diffusion. Hébergés sur les lieux, les artistes se sentent dans leur zone de confort et se mêlent facilement au public avant et après le spectacle. Ces aspects ont constitué des conditions propices à de premières expériences positives pour les ados. En intégrant dans le projet une présence des artistes à l’école avec une participation active des élèves, il y a, au-delà des aspects éducatifs, une occasion de briser la glace avec des artistes en chair et en os. En ciblant des leaders à l’école, qui plus est en musique, on encourage une image positive, tout en apportant une dimension éducative unique qui renforce un curriculum existant.

Leçons retenues

s.o.

Ressource affichée par

Commission scolaire au Coeur-des-Vallées

Marie-Pier Pilote / RIDEAU
projets@rideau-inc.qc.ca

rideau-inc.qc.ca

Ce projet est rendu possible grâce à Patrimoine canadien et au Secrétaire aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec

Une réalisation signée Classe Affaires

RIDEAU CAPACOA FCCF