Maître diffuseur

Le lecteur Flash est requis pour voir l'animation.

Recherche   

Skip Navigation LinksAccueil > Consulter les ressources > Consultation

THÉÂTRE@J’AIME - Une alternative au classique

OFF267


Détails

Brève description

La projet repose sur l’idée que les ateliers de préparation adressés aux élèves qui vont à des sorties culturelles permet une compréhension plus approfondie des œuvres présentées. C’est pourquoi les diffuseurs impliqués veulent se servir d’activités en amont des spectacles comme levier pour bâtir un véritable pont avec le milieu de l’éducation.

Contexte

Six diffuseurs membres de Réseau Scènes ont participé à ce projet : le Théâtre de la Ville à Longueuil, Azimut Diffusion à Sorel, la SPEC du Haut-Richelieu à Saint-Jean-sur-Richelieu, Muni Spec à Mont-Laurier, Valspec à Salaberry-de-Valleyfield et Odyscène à Sainte-Thérèse.

Description détaillée

Les ateliers sont des facteurs d’optimisation pour les sorties culturelles, qui sont des incursions au sein du processus de création des œuvres que les adolescents verront en salle. Les ateliers sont développés autour de spectacles de théâtre de création programmés au courant de la saison.
Des relations de complicité se sont développées au cours des 15-20 dernières années entre les diffuseurs et les milieux scolaires du secondaire. Toutefois, le personnel du milieu scolaire favorise le théâtre dit « classique » en dépit du théâtre de création qui est souvent délaissé. Seulement deux diffuseurs (Muni Spec et Azimut Diffusion) ont réussi à établir un partenariat avec leur commission scolaire.
Parmi les six diffuseurs, quatre sont parvenus à réaliser des ateliers tel que prévu initialement : Longueil, Sorel-Tracy, St-Jean-sur-Richelieu et Mont-Laurier. Pour ce qui est de Sainte-Thérèse, des réservations ont été faites pour le spectacle offert, mais pas d’ateliers pour l’accompagner. Puis, le diffuseur de Salaberry-de-Valleyfield n’est pas parvenu à persuader les écoles secondaires de son secteur, même si ces écoles ont pourtant réservé des billets pour une pièce de théâtre classique qui y était présentée.
Il est à mentionner que l’offre des ateliers combinés à la représentation d’un spectacle a été favorable dans la décision de participation des enseignants. De plus, il y a eu une excellente collaboration des compagnies et des artistes lors de ce projet.
Au total, 3 419 élèves ont assisté à sept différentes pièces de théâtre pour lesquelles 129 ateliers ont été menés. Les ateliers sont des facteurs d’optimisation pour les sorties culturelles, qui sont des incursions au sein du processus de création des œuvres que les adolescents verront en salle.
Pour les diffuseurs, la possibilité de donner des ateliers préparatoires dans les classes par des artistes de la production leur apparaît comme une belle opportunité et le meilleur moyen d’éveiller l’intérêt du public adolescent et des professeurs. Grâce aux ateliers, on note une meilleure écoute de la part des élèves, ainsi qu’une meilleure compréhension des enjeux artistiques et les professeurs sentent qu’ils ont plus de soutien.
Bémol : il faut souligner l’importance du temps consacré à la préparation logistique reliée à la présentation des ateliers, qui peut ressembler à un casse-tête. C’est une lourde charge de travail qui incombe au diffuseur. Mais l’expérience qui a été gagnée par le diffuseur auprès des commissions scolaires de chaque région respective est très précieuse.

Références

http://www.reseauscenes.com/

Ressource affichée par

Réseau Scènes

Marie-Pier Pilote / RIDEAU
projet@rideau-inc.qc.ca

rideau-inc.qc.ca

Ce projet est rendu possible grâce à Patrimoine canadien et au Secrétaire aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec

Une réalisation signée Classe Affaires

RIDEAU CAPACOA FCCF