Maître diffuseur

Le lecteur Flash est requis pour voir l'animation.

Recherche   

Skip Navigation LinksAccueil > Consulter les ressources > Consultation

La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils

OFF235


Détails

Brève description

La réutilisation d’un patrimoine collectif délaissé. 

L’idée de faire de la Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils un centre culturel s’est développée à partir des années 1990, grâce à l’initiative remarquable d’un citoyen du coin qui souhaite redonner une nouvelle vie à une ancienne usine de transformation de poisson abandonnée au port de L'Anse-à-Beaufils. Il ne suffisait plus qu’à y consacrer du temps et de la volonté pour que le spectacle commence!

Contexte

L’Anse-à-Beaufils est un village portuaire au sein de la ville de Percé, dans la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Au début des années 1990, l’industrie de la pêche est en déclin et bien que Percé reçoive une quantité importante de touristes chaque année, les visiteurs n’ont aucune programmation artistique en complément du spectacle offert par le paysage. En 2000, naît ce projet qui donnera une nouvelle fonction à la Vieille Usine : présenter des spectacles sur une scène digne de ce nom. Ce bâtiment historique sert maintenant de lieu de rendez-vous, de centre culturel et de création et de lieu de diffusion.
La Vieille Usine est avant tout une initiative communautaire qui avait pour but de marier les flux touristiques au monde des arts tout en stimulant l’économie locale. Durant les années 1990 et au début des années 2000, cette région vit son lot de problèmes socio économiques, ce qui entraîne une certaine détérioration de l’environnement et des lieux. Ainsi, l’idée de réutiliser un vieux bâtiment associé à la pêcherie fait son chemin par la voix d’un citoyen de la localité; une occasion unique d’intégrer le patrimoine de L'Anse-à-Beaufils dans un projet original de revitalisation culturelle. C’est avec les efforts des citoyens que la vieille usine de transformation de la morue devient un centre culturel pour accueillir les futurs évènements artistiques et culturels.

Situation initiale et résultats anticipés

Avant que le projet n’aboutisse, un groupe de citoyens se réunit pour former Tourisme Anse-à-Beaufils, un organisme sans but lucratif, dont la mission est d’orchestrer les activités reliées à La Vieille Usine. Le groupe s’allie par la même occasion à plusieurs autres organismes régionaux indépendants ou gouvernementaux. Mais la réussite de ce projet est principalement une conséquence de l’effort communautaire qui y a été investi, en termes de financement, de temps et de persévérance.
Après deux ans de travail, La Vieille Usine voit le jour en 2000 : tout y est. La salle de spectacle reçoit des artistes locaux pour que le monde de la culture soit accessible au public pendant la belle saison. Entre 2000 et 2010, plusieurs prix ont été décernés à La Vieille Usine afin de souligner le travail de l’équipe.
Le chiffre d’affaires témoigne des résultats positifs qui en découlent : en 2010, le chiffre d’affaires a dépassé le demi-million. La Vieille Usine a relevé le défi de diversifier l’économie de la région. Depuis sa création, le taux de fréquentation de l’établissement augmente sans cesse, tout comme l’offre des activités de diffusion.
Chapeau à André Boudreau, de qui tout est parti! 

Description détaillée

La concrétisation du projet de la Vieille Usine de L'Anse-à-Beaufils a donné le coup d’envoi à la diversification de l’économie locale et a participé à la revitalisation culturelle de la région de Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine a été revigorée. Cette pratique exemplaire se démarque par l’engagement des citoyens qui ont fait preuve d’une responsabilité sociale et d’un engagement sans bornes. 

Leçons retenues

Cette pratique exemplaire démontre que l'investissement personnel dans un tel projet n'a pas d'égal. Les résultats obtenus sont généralement meilleurs lorsque la personne en charge du projet provient elle-même du milieu où se déroule le projet.

Références

http://lavieilleusine.qc.ca/web2/


Ressource affichée par

La Vieille Usine de L’Anse-à-Beaufils

Selena Champagne / RIDEAU
clientele@rideau-inc.qc.ca

Ce projet est rendu possible grâce à Patrimoine canadien et au Secrétaire aux affaires intergouvernementales canadiennes du Québec

Une réalisation signée Classe Affaires

RIDEAU CAPACOA FCCF